Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Pays Périgord Vert, réunion du 29 septembre 2014


Résumé du document de préparation « Territoire durable 2020 – pour un Périgord Vert rural et solidaire »
Il faut élaborer un nouveau contrat avec les financeurs (Europe, l'état, la région, le département). Il y a moins d'intercommunalités et elles sont mieux structurées que précédemment. Depuis six mois lancement d'une concertation avec tous les acteurs (population, collectivités, associations etc.) objectif : « capter et orienter efficacement les financements européens et régionaux pour les 6 à 10 qui viennent. »
Il y a une volonté de préserver le caractère rural et naturel, constitué d'habitats diffus, de garder les services de proximité. De ce constat découle la nécessité de définir quelques grands objectifs qui doivent répondre à 4 enjeux. (Voir plus loin.)
Chiffres :
9 communautés de communes (soit 170 communes) plus que 85.000 habitants
soit 1/3 (33%) de la superficie de la Dordogne mais seulement 1/5 (20%) de la population !
Moyenne 27 habitants/km² (Dordogne 48/km²)
5 communes avec plus que 2.000 habitants :
Ribérac, 4053
Nontron, 3182 
Thiviers, 3113 
La Roche-Chalais, 2898
Brantôme, 2166 
Les noms de ces villes ne se trouvent pas dans le document et n'ont pas été donné à la réunion!)

Un territoire vieillissant, mais attractif (augmentation légère de la population de 1786 personnes en 12 ans). Dans le même temps beaucoup de jeunes issus du Périgord vert quittent le territoire pour trouver du travail.

Un fort engagement dans des associations.

Un tissu économique varié. (filières cuir et luxe), du fait de la population âgée création d'emplois dans le service à la personne, agriculture et forêt, tourisme.
De nombreux villages avec des commerces. A cause de l'habitat diffus un moyen de transport est souvent indispensable.

Le nombre de médecins est en-dessous de la moyenne d'Aquitaine – 9,2 contre 11,2 par 10.000 habitants.
Le tourisme est en train de mieux se structurer et l'offre s'étoffe. Une offre touristique spécifique du Parc naturel régional Périgord-Limousin existe dans les 5 cantons au nord du pays.
Le document souligne le cadre de vie et la qualité de l'environnement.
La mobilité des personnes âgées, des jeunes et des demandeurs d'emploi est un enjeu pour l'avenir.

Projets à l'horizon 2020
1) Une ruralité vivante, de proximité, choisie et organisée
2) Des ressources spécifiques et non délocalisables mobilisées pour notre développement économique et humain.
3) Un environnement et une identité préservés et affirmés pour valoriser le Périgord Vert
4) Des habitants et des acteurs mobiles sur leur territoire, reliés entre eux et ouverts sur l'extérieur

L'assemblée générale élargie à Sencenac-Puy de-Fourches
Nous sommes allées à l'assemblée. Le premier constat : La commune est minuscule avec deux bourgs assez loin l'un de l'autre et l'invitation ne dit pas où se trouve la salle des fêtes, encore moins les coordonnées gps. Cela permet de visiter la campagne …

Les organisateurs remettent un document de 6 pages à chaque participant et lui attribue une couleur qui correspont à un groupe de travail. Ce document ne comporte aucune information supplémentaire, mais contrairement au document de travail sur le site il est multicolore. - J'aurais pu éviter de lire le document avant la réunion. Après la présentation des enjeux, les discussions se font par petits groupes. Puis les propositions sont présentées à l'assemblée.

Cinq types d'actions :
mobilité, habitat, ouverture vers l'extérieur
restructuration des bassin de vies, proximité (p.ex. Logements)
généralisation de services pour personnes fragiles - service va vers la population, pas l'inverse
énergies renouvelables

Voici les idées et propositions formulées – en désordre et non exhaustives :
produit locaux et/ou bio dans les cantines scolaires (liaison entre les acteurs, agriculteurs, municipalité etc),
nouvelles techniques agricoles, aide à l'installation des jeunes agriculteurs, diminuer les pesticides des agriculteurs et des particuliers
environnement durable en direction des entreprises,
Tourisme : parcours touristiques thématiques, l'artistique vers le touriste, dynamiser les agriculteurs, les hébergeurs, formation des hébergeurs, tourisme clé en main et souple,
vidéo de mise en valeur touristique du Périgord vert, labels, itinerance au bord de l'eau,
communiquer sur les lieux, réhabilitation de l'habitat, rénovation thermique,
concertations politique territorial et entrepreneurs
Accès aux grands axes de transports, personnes coordinateurs transport (permis, co-voiturage, transport à la demande),
démocratie participative, amener les gens à se rencontrer
développement numériques,  espaces publiques d'accès libre avec accompagnement/formation, hot-spots,
plateformes d'acteurs (jeunesse, emploi), centres socio-culturels de proximité
pépinières d'entreprises et d'activité avec services et outils techniques, mutualisation des achats (p.ex fuel)
Il n'y a pas eu de vote sur les propositions. Les organisateurs ont estimé qu'il y avait consensus sur le projet. Personne n'avait d'objections à faire.

A ce jour (10 novembre 2014) je n'ai pas vu de compte rendu officiel.


Commentaires personnels
Plusieurs actions ont déjà été proposé lors d'une action en 2011, en particulier la pépinière d'entreprise et le transport à la demande, la qualité ou plutôt l'absence de qualité des liaisons de téléphonie mobile et internet, rien n'a été fait depuis.
Toute la préparation du projet a été fait par une stagiaire, idem pour un projet d'accueil des nouveaux arrivants. Il me paraît malhonnête d'exploiter les stagiaires de la sorte. En plus il y a aucune garantie de suivi une fois les stagiaires parties. J'espère pour eux qu'ils trouveront au moins un travail bien payé une fois leurs stages terminer. Ils se sont beaucoup investis. (A ma connaissance on a aboli l'esclavage, mais le traitement des stagiaire y ressemble parfois.)
« Pays Périgord vert » veut faire croire qu'il existe une unité géographique et culturelle entre les 170 communes. Il n'en est rien. Je suis sûr que la majorité des habitants par exemple de Jumihac et de la Roche-Chalais ne savent pas où se situe l'autre commune sur une carte.
Dans le nord du département le « Pays » est en concurrence directe avec le Parc régionale, dont l'action est visible sur le territoire et dont les brochures touristiques sont d'une réelle utilité. Ce qu'on ne peut pas dire de ceux du pays.
Certains participants à l'assemblée ne distinguaient pas entre réseau de téléphone mobile et réseau internet, sans parler de la confusion avec le réseau routier (ou les réseaux d'influences?)
La consigne de ne pas citer de nom de communes a sûrement empêché des polémiques inutiles, mais au prix d'un certain flou dans les propositions.


Je ne sais toujours pas à quoi sert « Pays Périgord vert ». Faut-il passer par cette association pour demander des subventions de l'Europe ? Y-a-t-il des salariés et combien ? Comme il y a accueil de stagiaires il y a obligatoirement au moins au salarié …

Le « pays » a publié une brochure « Petit guide pratique du citoyen au quotidien » à télécharger.
Si l'importance d'une organisation et de son site se mesure par le nombre de citations, celle du Pays Périgord vert est très réduite.
 


Date de création : 11/11/2014 • 18:31
Catégorie : - Sujets divers
Page lue 1742 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Bon à savoir

Il y a une liaison régulière entre Angoulême et Nontron en passant par Javerlhac par car (ligne 20). Tout le monde peut donc l'utiliser (pas seulement les écoliers).

Et depuis septembre 2012 le prix du billet jusqu'à Angoulême est 1 Euro. Le car s'arrête sur la place du 8 Mai 1945. Maintenant on peut passer un après-midi en ville pour pas cher et sans chercher de parking

Les horaires sur le site du Conseil général de la Charente (ICI)

Météo

et aussi

la station Météo de la Maladrerie (Nontron)

Calendrier
 
Pied de page

Javerlhac Découverte (Syndicat d'initiative) de Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert (association loi 1901) - tous droits réservés 2004-2017

Webmaster: Sigrun Strunk